Pourquoi les frais de découvert sont vraiment abusifs

Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

SOURCES :

Notre vidéo se fonde sur l’enquête très complète de 60 Millions de consommateurs et de l’Union Nationale des Associations Familiales (l’UNAF). Cette enquête est à retrouver, dans sa version complète, dans le numéro de novembre du mensuel. Heureusement, un article de synthèse et, surtout, un rapport complet sont disponibles en ligne.

 
[ L’ENQUÊTE DE 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS ]

http://www.60millions-mag.com/2017/10/26/frais-bancaires-pourquoi-les-banques-abusent-de-leurs-clients-en-difficulte-11423
Vous y trouverez tous les chiffres utilisés dans notre vidéo. On y apprend le détail des frais bancaires abusifs (vous verrez par exemple que virer de l’argent aux impôts, ils appellent ça “avis à tiers détenteur” peut être facturé 130 €), la somme colossale que peuvent représenter ces frais pour les clients en difficulté (jusqu’à 3000 € annuels pour le cas le plus extrême) et, surtout, l’évaluation des sommes en jeu pour les banques.
En recoupant les enquêtes de la CGT banque assurances, les nombreux témoignages de conseillers recueillis et les chiffres donnés dans les diverses discussions parlementaires, les auteurs parviennent à évaluer le total de ces frais pour les banques françaises à 6.5 milliards. 6.5 milliards sur lesquels les banques parviennent, selon leurs évaluation, à réaliser un immense bénéfice de 4.9 milliard chaque année.

 
[ LE RAPPORT DE L’UNAF ]

http://www.unaf.fr/spip.php?article22253

En plus de synthétiser de nombreux faits présents aussi dans le magazine, le rapport de l’UNAF pointe un fait particulièrement scandaleux. Un tiers des conseillers bancaires interrogés au cours de l’enquête déclare avoir reçu des instructions spécifiques de leur hiérarchie pour ne PAS REMBOURSER les frais abusifs aux clients déjà en difficulté. Nous sommes donc bien en présence d’un système de racket où la banque choisit de s’enrichir sur le dos de la détresse plutôt que d’accompagner ses clients qui traversent une mauvaise passe. C’est pas joli joli….

 
[ UN ARTICLE DE SYNTHÈSE PERMETTANT DE COMPARER LES BANQUES ]

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/frais-bancaires-des-milliards-sur-le-dos-des-clients-en-difficulte-755667.html

Enfin, nous recommandons de consulter l’article de La Tribune que nous citons plus bas parce qu’il reproduit le tableau comparatif des banques selon les frais qu’elles facturent. Vous pourrez donc choisir une banque qui traite avec moins d’indécence ces clients. Spoilers : les pires banques sont BNP et Banque Populaire et les moins pires sont le Crédit Agricole et, de loin, la Banque Postale.

 
[ APPLE, ENTREPRISE LA PLUS PROFITABLE DU MONDE ]

http://fortune.com/global500/list/filtered?sortBy=profits&first500

Nous avons choisi de suivre le classement mondial qu’établit le magazine Forbes chaque année. Apple y trône en tête du classement !
Ce n’est pas anodin quand on voit les marges que l’entreprise réalise sur ces produits.
Les marges d’Apple ici : https://www.apple.com/fr/newsroom/2016/01/26Apple-Reports-Record-First-Quarter-Results/

 
[ LE RAPPORT D’OXFAM “BANQUES EN EXIL” ]

https://www.oxfam.org/fr/salle-de-presse/communiques/2017-03-27/banques-en-exil-un-quart-des-benefices-des-banques

On découvre dans ce rapport d’Oxfam datant de mars 2017 que les 20 plus grandes banques européennes font ¼ de leurs bénéfices dans les paradis fiscaux, soit 25 milliards par an, alors que ces paradis fiscaux ne représente que 5% du PIB mondiale et… 1% de sa population. Les favoris sont Hong-Kong, le Luxembourg et l’Irlande.

Par exemple au Luxembourg, ces 20 banques déclarent 4,9 milliards d’euros de bénéfices, plus qu’au  Royaume-Uni, en Allemagne et en Suède combinés, alors que le Luxembourg ne représente que 0,008 % de la population mondiale.

Pour ce qui est des banques françaises, les cinq plus grandes (BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, CIC et Société Générale ) ont déclaré 5,5 milliards d’euros de bénéfices dans les paradis fiscaux en 2015 d’après Oxfam. Les champions sont la BNP Paribas (aussi championne du racket sur les découverts) et la Société Générale qui y déclarent respectivement 3,2 milliards d’euros et 1,3 milliards d’euros.

Il y’a plein d’autres choses à découvrir dans ce rapport très accessible, on vous conseille d’aller le lire si le sujet vous intéresse. Et vous trouverez sur le site d’Oxfam plein d’autres ressources intéressantes sur l’évasion fiscale : ce que c’est, comment ça marche, mais aussi ce qu’on pourrait faire pour lutter efficacement contre elle.

 
[ BANQUES EUROPÉENNE ET PARADIS FISCAUX]

http://www.cepii.fr/CEPII/fr/publications/wp/abstract.asp?NoDoc=10439

Dans cette note de synthèse du CEPII, un centre français d’étude et de recherche en économie internationale, qui vient de paraître en septembre 2017, on découvre que les banques européennes arrivent à échapper à une somme située entre 1 et 3.6 milliards d’euros d’impôts par an grâce aux bénéfices réalisés dans les paradis fiscaux. Ca fait entre 5 et 20% de leurs bénéfices qui échappent à la solidarité nationale. (Tiens, 20% c’est aussi ce que les banques captent sur les découverts.)

Les auteurs montrent que ces paradis fiscaux ne sont pas les plus obscurs ou lointains, mais surtout européens : le Luxembourg, mais aussi l’île de Man, et celle de Jersey, bien présentes dans les révélations des Paradise Papers. Le Luxembourg, lui, a eu ses Luxleaks juste pour lui :)  Les banques répugnent à placer leurs bénéfices dans les paradis fiscaux trop obscurs, et on voit qu’une volonté politique européenne réelle pourrait changer la donne.

12 commentaires

  • FREREUX Anthony dit :

    franchement bravo pour votre travail l’équipe… merci de nous donner des conseils et de dénoncer les injustices… je vous suis depuis peu mais franchement, sa arrache… continuez… Merci a vous

    • rodriguez Hélène dit :

      je viens de voir la vidéo sur les découverts bancaire, c’est intéressant d’avoir l’info mais, concrètement, que peut-on y faire ? je me pose la question à chacune de vos vidéos ….
      un grand bravo pour toutes vos recherches et vos présentations qui sont vraiment à la portée de toutes et tous !

  • Ludovic dit :

    Merci pour votre travail. Je vous suis depuis vos débuts.
    Bonne continuation,
    Ludovic

  • Maylis dit :

    Sacrée masse de travail abattue !
    Encore merci ;)
    la bise, bon courage pour la suite !

  • Jean-Cérient dit :

    site fait avec wordpress =) , sinon gg les mecs

  • Rémi dit :

    PS :
    Le sens de mon message précédent est double :
    1 les banques sont en totale situation irrégulière et s’en donnent à cœur joie en toute illégalité.
    Il est d’ailleurs intéressant de noter à quel point toutes les banques s’accordent presque à la virgule près sûr c’est pratique pourtant illégales. Coïncidence ?
    2 il existe des recours et on ne doit pas se laisser faire !!

    Cf source 1 :
    « Si ces règles ne sont pas respectées, en plus des frais conventionnels à rembourser à l’emprunteur, la banque risque une amende correctionnelle de 300 000 € au titre de l’article L341-50 du Code de la consommation.
    A noter : vous avez 5 ans pour réclamer le remboursement des commissions d’intervention. »

  • mallordy dit :

    Jeune homme, vous avez un problème de thyroïde
    Bon courage

  • Si le monde de la finance et l’évasion fiscale nous dégouttent, une action simple à la portée de nous « simples particuliers » :
    Les monnaies locales complémentaires !
    60 en circulation en France. Elles n’attendent que nous !
    L’annuaire ici : http://monnaie-locale-complementaire-citoyenne.net/
    On prépare « un raccourci » sur le sujet pour janvier.
    A suivre !

    • dieselito dit :

      Les monnaies locales sont adossées à de la monnaie-dette. Ce qui revient à faire pérenniser le système bancaire actuel.
      Il faut privilégier une autre approche de redéfinir la notion de monnaie, comme l’a fait Stéphane Laborde dans sa Théorie Relative de la Monnaie (TRM – voir creationmonetaire.info) et commencer à utiliser la MonnaieLibre telle que la Ğ1.

  • IDoGayStrats dit :

    Enorme boulot. J’espere que le mediatv vous donnera une place de choix.

  • Toutes les occasions de taper sur les banquiers et de dénoncer les dégâts qu’ils font sont bonnes à prendre. Mais depuis les quelques millénaires que la monnaie existe, que l’argent s’accumule mécaniquement entre quelques mains, qu’il donne un pouvoir insensé à une minorité, y compris celui de vie ou de mort, il serait temps de se demander à quoi servent les banquiers, si l’argent permet ou empêche, s’il est possible de réduire les inégalités tout en acceptant l’échange marchand. Avec la productivité que l’on a, le numérique et l’informatisation des données, l’expérience d’une multiples alternatives, une société sans argent est devenue possible. A quand une vidéo sur le sujet. Je suis prêt à vous envoyer une doc complète sur ce qui ce dit dans le monde à ce propos. Salut à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *