Baisse des APL de 60 euros : Macron détruit le logement social

Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

SOURCES :

[ COMMENT MACRON VA TUER LE LOGEMENT SOCIAL ]

http://www.lopinion.fr/edition/economie/baisse-apl-gel-livret-a-plan-explosif-gouvernement-logement-133810

Voilà l’article qui révèle le plan de Macron quant au logement social. Les informations qu’il contient ont toutes été confirmées depuis, par Macron lui-même, son premier ministre Edouard Philippe ou son porte-parole Castaner.

La déclaration d’Edouard Philippe :
https://www.challenges.fr/economie/social/livret-a-apl-ce-qu-il-faut-retenir-de-la-declaration-d-edouard-philippe_499065  

 

[ NOS CALCULS ]

La hausse des loyers pour les 4% de locataires HLM dépassant de 20% le plafond de ressources rapporterait 460 millions d’euros :
Le logement social en France couvre 4.8 millions de logements. En retenant l’hypothèse d’une hausse sèche de 200 € des loyers mensuels, on obtient le calcul suivant.

4 800 000 * 0.04 * 200 * 12 = 460 800 000

Le gel du taux d’intérêt du livret A à 0.75% rapporterait 400 millions au logement social :
Ici, nous nous appuyons sur le remarquable article de Laurent Mauduit dans Mediapart. Il y détaille d’impact du gel du livret A pour les ménages, les bailleurs sociaux, l’Etat et les banques.
Il évalue, en s’appuyant sur un rapport de la Caisse des dépôts et des consignations (qui gère le livret A et le financement du logement social ), ce gain à 400 millions d’euros pour les organismes du logement social.

L’article de Mediapart :

https://www.mediapart.fr/journal/france/130917/livret-un-tour-de-bonneteau-au-profit-des-banques?onglet=full

Le rapport de la Caisse des dépôts et des consignations :

https://static.mediapart.fr/files/2017/09/13/rapport-d-activite-2016-dfe.pdf

 

[ LA COLÈRE DE LA FONDATION ABBÉ PIERRE ]

http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/christophe-robert-fondation-abbe-pierre-si-vous-coupez-les-apl-cest-une-catastrophe_2359549.html

Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, revient sur les mesures annoncées par Macron. Il s’insurge contre la baisse des APL et la fragilisation du modèle de financement du logement social. Pour lui, ces mesures sont irresponsables. A ÉCOUTER ABSOLUMENT.

 

[ LE CONTEXTE ACTUEL DU MAL LOGEMENT EN FRANCE ]  

Les loyers augmentent :

http://etudiant.lefigaro.fr/article/les-loyers-augmentent-dans-quasiment-toutes-les-villes-etudiantes_ee332482-87da-11e7-8e6f-d9a52f727f3c/

Les défauts d’entretien du parc HLM : onde.fr/societe/article/2016/10/25/des-locataires-hlm-tres-remontes-contre-les-pannes-d-ascenseurs_5020063_3224.html   

La vérité sur les APL: https://www.alternatives-economiques.fr/six-contreverites-aides-logement/00080354

 

[ L’INCENDIE DE LA GRENFELL TOWER ]

http://www.liberation.fr/planete/2017/07/10/incendie-de-la-grenfell-tower-le-bilan-definitif-proche-des-80-victimes_1582872  

17 commentaires

  • galateau cagin dit :

    bonjour
    je bug un peu la sur le coup des apl réellement c’est les locataires des HLM qui vont payer la facture. je m’explique:
    je vis actuellement en HLM j’ai un loyers à 513 euros par mois.
    j’ai le droit (enfin pour le moment) à 133 euros d’apl.
    donc je paye par mois à ma société HLM 513-133 = 380 euros de loyer par mois.
    si le gouvernement macron enlève 50 à 60 euros d’apl, mon contrat lui reste le même pour mon loyer donc je recalcule 513 -73 (mon hypothétique montant apl futur ) = 440
    je devrais donc payer 440 euros de loyer par mois.
    ah moins d’avoir rater un truc, c’est bien les locataires HLM qui vont payer la facture et personne d’autre.

    • zine dit :

      Analyse incomplète ! En effet, en baissant le Livret A, une partie des économies sera donc faite par ceux qui détiennent ces livrets, soit les moins aisés … Par ailleurs, la crise du logement vient en grande partie de l’orientation économique et politique qu’ont pris nos gouvernements depuis des décennies : tout concentrer sur l’Ile de France … l’objectif affiché étant de faire de cette région une mégalopode pour concurrencer Hong Kong ou Taïwan ! Ce qui fait que pour bosser, les français sont obligés de venir en région parisienne ou obligés d’y rester alors que des milliers de petites villes mignonnes et agréables sont en voies de totale desertification dans toute la France … Construire des logements et encore des logements et encore des logements, même sociaux, ne résoudra pas la crise, bien au contraire si il n’y a pas une autre politique d’aménagement du territoire ! Bien au contraire, cela fera un appel d’air et les gens viendront encore plus … Je suis très étonnée qu’à part mon analyse très pertinente, je n’ai jusqu’à présent quasiment pas lu d’autre analyse de ce type !

    • A. Roche dit :

      Bonjour,

      Non ce sont bien les bailleurs sociaux qui paieront la facture !
      Votre loyer actuel : 513 euros. Si vous êtes seul dans votre logement sur Paris la baisse de loyer sera de 50 euros.
      Votre nouveau loyer : 513 – 50 = 463 euros
      Votre APL actuelle : 133 euros.
      Baisse de l’APL : correspond à 90% de la baisse de votre loyer soit 45 euros (90% de 50 euros).
      votre nouvelle APL : 133 – 45 = 88 euros
      Vous aurez donc à payer : 463 – 88 = 375 euros ce qui constitue un léger gain en terme financier cependant moins d’argent chez les bailleurs sociaux signifie moins de travaux dans les logements et les espaces communs = dégradation de vos conditions d’habitat… A méditer

  • Moty dit :

    Oui je pense comme Galateau Cagin cette vidéo part sur une grosse connerie donc tout le reste c’est du pipo et pourtant je suis pas pour Macron.

    Autre demi connerie si on gèle le taux du livré A à 0.75% on freine les épargnant qui vont mettre leur économie dans d’autre produits plus rémunératif(obligation, actions…) donc il y a un manque à gagné pour les bailleur sociaux

  • Jay dit :

    Selon l’une des sources, le gouvernement souhaite baisser également les loyers d’autant (de se que je comprends en tout cas). Sonc si les montant sont équivalents, la baisse des APL ainsi que la baisse des loyers ne devrait pas impacter les locataires mais seulement les structures HLM. Après, entre ce que dit le gouvernement et ce qu’il fait… Par contre en effet comme le dit si bien Moty, geler le taux du livret A va avoir un impact négatif. Le pire, c’est qu’il le prévoit que pour 2 ans ? Et du coup après, les gestionnaires d’HLM il perdent l’argent qu’ils ont aujourd’hui ? Comme toujours, l’idée de base est peut-être bonne, si seulement ils se souciaient de ce qu’il se passe en bas et qu’ils jouaient pas avec les chiffres comme des maternelles…

  • Man vs Macron dit :

    Je pense que notre pseudo journaliste redresseur de tort, le nez collé sur la baisse des APL soit disant « destructeur du logement social » non seulement l’interprète mal mais ne voit justement pas la vue d’ensemble qui va plutôt vers la paupérisation des ménages.
    D’abord la baisse des APL doit s’ accompagner d’une baisse des loyers des bailleurs sociaux (Hlm) demandé par le gouvernement ainsi si les APL baissent de 50€…et que les loyers aussi…Le coût pour le locataire ne changera pas…MAIS le coût locatif social diminue d’autant. ..et du coup le logement social devient du très social.
    Et c’est justement une des pierres du projet global de Mâcon que le on ne peut voir s’en examinant la convergence des différentes mesure.
    Le but PREMIER de Mâcon est d’avoir une main d’oeuvre flexible , mobile à bas cout.
    Pour cela il faut :
    – modifier la loi travail pour : tendre le CDI vers un contrat plus « interimaire » (en cours)
    – pousser le droit à la formation pour reconvertir une main d’oeuvre d’un secteur vers n’importe quel autre..
    – mettre en place un bail intermédiaire entre le bail cours et le bail long (suggéré récemment par Macron) pour en effet pouvoir louer à une main d’oeuvre des logements qu’ils pourront résilier aisément que leur contrat de se chantier sera terminé
    -baisser le coût des logements sociaux en forçant les bailleurs sociaux à baisser les prix (objet du présent article ) en permettant ainsi aux travailleurs précaires de prétendre à un logement même avec un petit salaire.
    – la volonté de faciliter la régularisation de migrant et leur implantation géographique étalée pour être au plus proche des industries consommatrices de main d’oeuvre bon marché et peu qualifiée
    ….ça y est..vous avez une meilleure vue d’ensemble de la stratégie Macron qui vous démontre qu en voyant plus loin que le bout de son nez on ne vas pas vers la destruction des truc logement social mais plutôt le augmentation de sa base pour paupérisation encore plus les salariés?

    • Man vs Macron dit :

      Désolé pour le mode T9 qui « cause mal la France »

    • adr dit :

      le logement social se finance principalement sur :
      – les subventions : proche de 0€ depuis des années
      – de la dette : emprunt indexé sur le livret A, une hausse de 0,5% équivaut à des millions deuros supplementaires de remboursement.
      – un loyer plafonné selon des minimas sociaux.

      revoir les minimas sociaux peut être opportun. mais cela se traduira par des expulsions de famille de classe moyenne de leur logement avec un relogement dans le privé souvent hors de leur moyen….
      le logement a besoin de ressource en temps de crise pour faire face à la demande croissante de logement. or si les fonds propres de l’entreprise diminuent, son investissement va diminué de quasiment 2 a 3 fois plus. ainsi cela sera un pan de l’economie du btp qui s’effondre. (BTP = puissance economique)

      enfin le modele social va changer : les très pauvres dans des hlm
      les moins pauvres dans le privé dont les loyers sont 30%plus cher ( 9€/m2 contre 6€/m2 en province)
      Allégeons la charge normative de la construction, la tension fonciere, la compléxite afministrative de construire. cela peut entrainer une baisse du loyer et de la dette!

  • Denis dit :

    Le gel du livret A est une escroquerie, avec une inflation au dessus de 1% et un taux à 0.75% il s’agit d’un impot déguisé sur les classes modestes.

    De manière générale la politique de Macron s’inscrit dans un « système » dont la finalité est la destruction du modèle social francais.

    http://www.politicoboy.fr/emmanuel-macron/le-systeme-macron-les-connexions-se-font/

  • Moi dit :

    Malheureusement l’article de médiapart est payant….

  • Val dit :

    C’est faux ! Les APL sont versées directement aux HLM et sont donc détuites du montant que paie le locataire. Et quand les APL baissent, le montant payé par le locataire augmente (vases communicants)… C’est donc le locataire qui sera lésé et pas les HLM ! Car le montant du loyer lui ne bouge pas… Une vidéo rectificative ?

    Waouhhhh 50€/60€ c’est énorme !!!!

  • kenji dretz dit :

    ça permettra au gouvernement de dire qu’il faut privatiser le logement social, afin d’absorber les pertes (enfin nationaliser les pertes et privatiser les benefs, comme d’hab)
    Le processus est déjà engagé (véolia entre autres gère déjà du parc immobilier pour les offices hlm), pas vraiment de quoi s’étonner

  • Quand on y pense c’est plutôt une bonne mesure, car les APL ont un effet pervers : elles font monter les loyers et les prix à la vente, car les proprios en tiennent compte dans leurs calculs. Si on baisse pas mal les APL, il y aura beaucoup moins de gens solvables, du coup les proprios en ayant moins de candidats solvables aux prix demandés, vont devoir revoir les prix à la baisse petit à petit, pas une si mauvaise chose que ça….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *