Les gilets jaunes expliqués aux parisiens. Les raisons de la colère

Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

SOURCES :

[ LA HAUSSE DU PRIX DES CARBURANTS ]

https://www.liberation.fr/checknews/2018/11/04/prix-du-carburant-huit-fake-news-qui-circulent-sur-le-mouvement-du-17-novembre_1689824

Cet article de Libération est plus qu’éclairant. On y apprend que le prix du litre de gazole a augmenté de 29 centimes en un an. Sur ce total, les taxes n’ont augmenté que de 7.6 centimes. Le prix du litre de sans-plomb a, quant à lui, augmenté de 21.3 centimes l’année dernière. Sur ce total, seuls 3.9 centimes sont dus à la hausse des taxes sur le carburant.

Notons aussi que les taxes carbones vont continuer d’augmenter en 2019. Le projet de loi de finances 2019 prévoit une  nouvelle hausse de la fiscalité de 6,5 ct€/l pour le diesel et de 2,9 ct€/l pour l’essence.

 

[ L’INJUSTICE DE LA TAXATION DES CARBURANTS ]

https://www.alternatives-economiques.fr/carburants-perdants/00086957

Cet article d’Alternatives Economiques est une mine d’or. Il reprend et synthétise l’étude de l’INSEE la plus complète sur les déplacements des Français.

On y apprend beaucoup beaucoup de choses. Notamment, on remarque que les 10% des Français les plus riches parcourent trois fois plus de kilomètres en voiture (21 467 km) que les 10% des ménages les plus pauvres (7 760 km). Cela veut donc d’abord dire que les Français les plus riches polluent davantage. Ca veut aussi dire que ce sont eux qui verseront le plus grand montant au titre de la taxe sur les carburants.

On y apprend aussi que le carburant représente une près de 8% du budget des 10% de Français les plus modestes. Ca veut donc dire que, sur 100 €, 8 € sont consacrés chaque mois à faire le plein. Evidemment, le carburant pèse moins lourd sur le budget des 10 % de Français les plus riches.

 

[ LES FRANÇAIS LES PLUS RICHES POLLUENT LE PLUS ]

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1372483?sommaire=1372485

En moyenne, les émissions de CO2 des 20% de Français les plus riches sont 3 fois supérieures à celles des 20% de Français les plus pauvres.

Cette proportion se vérifie également lorsque l’on prend en compte uniquement les émissions de CO2 liées au transport. La grande différence vient des déplacement longue distance, c’est-à-dire les vacances, week-ends ou déplacements professionnels lointains. Les ménages les plus riches effectuent 6 fois plus de déplacements longs que les plus pauvres.

Source : https://www.alternatives-economiques.fr/emissions-annuelles-de-co2-habitant-selon-revenu-localisation-menage-kg-0102201142139.html

 

[ L’AVION – QUI PREND L’AVION ? ]

https://fr.statista.com/statistiques/478796/part-des-francais-voyageant-en-avion/

Dans ce sondage de 2015, on apprend que 41% des Français ne prennent jamais l’avion et que 31% le prennent, en moyenne, moins d’une fois par an. Ca veut donc dire que seuls les 28% restant prennent l’avion chaque année. Notons tout de même qu’1% des Français déclarent prendre l’avion tous les mois.

 

[ L’AVION, UN TRANSPORT DESTRUCTEUR POUR LE CLIMAT ET TRÈS PEU TAXÉ ]

https://reseauactionclimat.org/wp-content/uploads/2017/04/Cinq-mythes-sur-le-transport-ae%CC%81rien.pdf

https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/17217/reader/reader.html#!preferred/1/package/17217/pub/24756/page/8

Ce rapport du Réseau Action Climat (qui regroupe de nombreuses ONG environnementales) sorti en 2017 et cet article de Ouest France sont formidables.
On y apprend notamment que, en moyenne, l’avion émet 70% de CO2 en plus par passager et par kilomètre que la voiture. Si l’on considère que les trajets en avion sont beaucoup plus longs que les trajets en voiture, on comprend mieux l’impact immense que l’avion a dans les émissions de CO2. Un vol aller-retour Paris-Pékin émet autant de CO2 que la consommation de carburant nécessaire pour faire 15 000 kilomètres en voiture – soit la distance parcourue par 50% des Français en une année.

On apprend aussi dans ce rapport que le kérosène, le carburant utilisé dans l’aviation, est infiniment peu taxé. Non seulement, il est exonéré de TICPE (la taxe intérieur sur les produits énergétiques) qui représente tout de même environ 40% du prix à la pompe du sans-plomb. Mais il y a pire. Les vols internationaux ne sont pas assujettis à la TVA (alors que la TVA est de 20% sur l’essence ou le diesel). Le manque à gagner fiscal représente plus de 3 milliards d’euros par an ! C’est énorme.

On peut donc affirmer que la fiscalité française, en ne taxant pas le kérosène autant que l’essence ou le diesel sponsorise l’avion, le mode de transport le plus polluant et le plus utilisé par les plus riches.

 

[ QUELQUES POINTS DE  VUES ÉCLAIRANTS SUR LES GILETS JAUNES ]

https://blogs.alternatives-economiques.fr/gadrey/2018/11/07/17-novembre-quand-l-existence-precede-l-essence-propositions-concretes-pour-sortir-d-une-contradiction-suite-du-billet-precedent

https://reporterre.net/Matthieu-Auzanneau-Augmenter-les-taxes-sur-l-essence-sans-proposer-d

 

[ POURQUOI LA FISCALITÉ SELON MACRON EST INJUSTE : RAPPEL DES REFORMES RECENTES ]

[ COMPRENDRE LA REFORME FISCALE DE MACRON ]

http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Emmanuel-Macron-precise-le-calendrier-des-reformes-fiscales-et-economiques-1306889

Cet article fait le point sur le calendrier des réformes fiscales annoncées par Macron. Ces réformes sont nombreuses. Nous allons en détailler les principales qui concernent les ménages.
Commençons par les baisses d’impôts.  Macron annonce d’abord qu’il supprimera la taxe d’habitation pour 80% des ménages les plus pauvres. Il y a ensuite la transformation de l’ISF en un impôt sur la fortune immobilière (IFI) qui exclura dividendes, plus-values et autres revenus mobiliers, pour un coût de 3 milliards d’euros chaque année. Enfin, la flat tax sur le capital – imposer tous les revenus du capital à 30% – est à compter au titre des baisses d’impôts. Edouard Philippe la chiffre à 1.5 milliards annuels alors que beaucoup d’observateurs (dont le précédent ministre du budget Christian Eckert) pensent qu’elle coûtera 4 milliards d’euros chaque année.
Au titre des hausses d’impôts, il y a d’abord l’alignement de la fiscalité du diesel sur celle de l’essence. Vient ensuite la hausse du prix du tabac à 10 € le paquet. Et enfin, la hausse de 1.7 points de la CSG qui viendra compenser une baisse des cotisations sociales.

 

[ L’ÉTUDE DE LA RÉFORME PAR L’OFCE ]

L’Observatoire français des conjonctures économiques ,un laboratoire d’économie de Science Po Paris, a livré le 12 juillet son évaluation de la réforme des impôts proposée par Macron. Leur étude se base sur des modèle de simulation fiscale standards et intègre l’ensemble des mesures fiscales proposées, aussi bien la hausse du paquet de tabac que la baisse de l’ISF, pour en évaluer les effets sur la population. Le but est de montrer qui seront les grands gagnants et les grands perdants de ces réformes.
La réponse est sans appel. Cette réforme bénéficiera surtout aux 10 % plus hauts revenus de France. Ils concentrent près de 43% des 9 milliards d’euros de baisse d’impôts. Parmi ces 10% aux plus hauts revenus, la réforme fiscale, nous disent les auteurs, profitera surtout aux 1 % et même au 0.1 % les plus riches. L’effet sur les classes moyennes est populaire est faible – elles gagneront autour de 25 € par mois. Les classes populaires elles, risquent d’être les grandes perdantes car elles concentrent beaucoup de fumeurs en leur sein. Avec l’augmentation du prix du tabac, les ménages populaires et fumeurs verront leur pouvoir d’achat diminuer fortement.  

Ce graphique montrant les hausses et baisses d’impôts (autour de l’axe horizontal) selon la répartition des revenus est éloquent. Seul le dixième décile (D10),  c’est-à-dire les 10% des Français touchant les plus hauts revenus (D1 correspond aux 10% les plus pauvres), gagnera à la réforme de Macron.

image pour sources gilets jaunes

Le lien vers l’étude de l’OFCE : http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/pbrief/2017/pbrief25.pdf
Deux articles clairs en faisant la synthèse :

http://www.capital.fr/economie-politique/les-10-de-francais-les-plus-riches-capteront-46-des-baisses-d-impots-1236831

https://www.mediapart.fr/journal/economie/120717/emmanuel-macron-president-des-1-les-plus-riches

 

[ COMPRENDRE POURQUOI LA RÉFORME DE L’ISF EST UN IMMENSE CADEAU POUR LES 0.1% LES PLUS RICHES ]

La réforme de l’ISF que propose Macron vise à exclure du calcul de l’ISF tous les biens mobiliers, c’est-à-dire principalement les actions détenues. L’impôt sur la fortune deviendra donc un impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ce changement va immensément avantager les grandes fortunes. En effet, l’étude de l’OFCE nous apprend que, parmi les personnes payant l’ISF, plus on est riches, moins on possède d’immobilier. Ainsi, pour les 0.1% les plus fortunés (28 000 foyers) qui possèdent en moyenne plus de 15 millions d’euros, c’est plus 14.2 millions qui disparaîtront du calcul de leur impôt sur la fortune en 2018. Merci Macron ! :)  

L’étude détaillée de l’OFCE sur cette mesure : http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/pbrief/2017/OFCE-Fiche5-ISF-IFI-12-07.pdf

En savoir plus sur l’ISF :

http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2017/03/20/capital-l-impot-impossible_5097278_3234.html#cIUbQACbX0aXq2tt.99

 

[ POURQUOI LA TAXE DE 30 % SUR LE CAPITAL EST UN CADEAU AUX 1% LES PLUS RICHES ]

Macron propose de simplifier la taxation des revenus du capital – loyers, dividendes, plus-values, assurances vies. Pour cela, il remplacera tous les barèmes d’imposition existants par une taxe unique annoncée autour de 30%. Cette taxe se verra compensée par une hausse de 1.7 % de la CSG. Voilà la théorie.
Sauf que derrière cette mesure de “simplification” se cache en réalité un autre formidable cadeau aux plus fortunés de notre pays. En effet, malgré les nombreuses niches fiscales, les revenus du capital étaient taxés de manière progressive. C’est à dire que les plus riches pouvaient payer jusqu’à 62% sur les dividendes qu’ils touchaient. Grâce à Macron, ils viennent d’obtenir une ristourne de 32 points ! Avouez que, parfois, la vie est belle !
Un article complet de Mediapart sur cette mesure et son inefficacité :

https://www.mediapart.fr/journal/economie/280517/quoi-servira-la-flat-tax-de-macron-sur-les-revenus-du-capital?onglet=full

La note de l’OFCE sur la flat tax : http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/pbrief/2017/pbrief19.pdf

 

[ POURQUOI CES CADEAUX AUX PLUS FORTUNÉS VONT PLOMBER LA CROISSANCE – L’ÉTUDE DU FMI ]

http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2015/06/15/les-inegalites-de-revenus-nuisent-a-la-croissance_4654546_3234.html
Dans une étude de juin 2015, les économistes du FMI se sont penchés sur les effets des inégalités sur la croissance. Ils ont montré que plus les inégalités s’accroissent, plus la croissance ralentit. Leurs résultats sont limpides. Une hausse de 1% du revenu des 20% les plus riches d’une économie a un effet négatif sur la croissance. La réforme que Macron nous concocte, par les nombreux cadeaux qu’elle offre aux plus fortunés, a donc toutes les chances de plomber notre croissance. A l’inverse, la même étude montre qu’augmenter de 1% le revenu des 20% les plus pauvres augmente la croissance de 0.4 % ! On en aurait bien besoin ! :)

 

[ LE FINANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE MACRON ]

https://www.mediapart.fr/journal/france/210517/macron-leaks-les-secrets-dune-levee-de-fonds-hors-norme?onglet=full

 

[ BONUS  COMPRENDRE A QUEL POINT LES ULTRA-RICHES N’ONT PAS BESOIN DE CADEAU ]

Ce tableau amalgame des études de l’INSEE de différentes périodes et les travaux de Piketty et Landais, deux économistes de renom ayant travaillé sur les très hauts revenus. Il n’est pas de la plus grande rigueur – des chiffres me manquent, des années se chevauchent – mais donnent un aperçu on ne peut plus clair de la situation.

 

TABLEAU SYNTHÉTIQUE INDIQUANT À QUEL POINT LE REVENU DES MÉGA RICHES S’EST ACCRU CES DERNIÈRES ANNÉES

 

Augmentation de la richesse des… 90 % les moins riches 1% les plus riches 0.1% les plus riches 0.01% les plus riches
1998-2005 +4% +19% +32% +40%
2004-2007 +9% +11% +20% +39%
2007-2011 +7% +23% +42.8%

Sources :
1998 – 2005 :

http://piketty.pse.ens.fr/files/Landais2007.pdf

http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2007/07/10/les-hauts-revenus-ont-explose-en-france-entre-1998-et-2005_933814_3224.html

2004 – 2007 :  https://www.insee.fr/fr/statistiques/1373531?sommaire=1373536

2007 – 2011 : http://www.humanite.fr/les-tres-hauts-revenus-ne-connaissent-pas-la-crise-546442

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1374587?sommaire=1374593

 

[ BONUS 2 : LE DETAIL QUI TUE ]

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1373531?sommaire=1373536  

L’INSEE a consacré une étude détaillée sur les très hauts revenus. Au milieu de plein d’informations intéressantes sur la hausse et la composition des revenus des plus fortunés se glisse un détail qui tue.
La page 8 indique que un millionnaire sur quatre paie moins de 15% d’impôts au total ! :) OKLM ! :) Je sais pas quoi dire d’autre !

13 commentaires

  • DU CHMOL dit :

    Foutez la paix aux Parisiens !!!

  • Alexandre dit :

    Les gilets jaunes sont très cons car cette hausse comparé à la tva est ridicule !!!!!!! Soyez un peu intelligent au lieu de suivre les putains de gauchiste de merde qui n’ont rien fait pour ce pays depuis 30 ans. La seule chose qu’ils ont fait c’est appauvrir ce pays !!!!!! Utiliser votre cerveau

    • romi dit :

      je ne pense pas que les gilets jaunes soient très cons…
      donne-toi la peine d’essayer de comprendre les motivations des gens (ça devrait pourtant pas être trop difficile)
      il semble aussi que la grande majorité de la population soit d’accord avec les raisons du mouvement et sa conduite

      utiliseR votre cœur!

      • Bjorn joergensen dit :

        Votre coeur manque d’oreille, c’est pourquoi la puce ne lui vient pas. Car enfin, où avez-vous vu que les journaleux des plateaux télé n’étaient pas automobilistes, tout ce consensus ne vous étonne-t-il pas ? Pas une voix ne s’élevant pour clabauder comme pour les cheminots : »La France prise en otage » et toutes ces circonvolutions pour éviter de prononcer « blocage », et parmi tous ces gilets jaunes, dites-moi combien d’habitude font haro sur les médias pour « mensonge, manipulation, compliciter avec les banquiers, financiers et…..les firmes pétrolières , hum ? Combien de fachos se disent non pas du peuple mais le Peuple, parmi les gilets jaunes, demandez à la médium si vous ne pouvez répondre. Combien manifestent contre l’étiquetage et sa pastille rouge « moins bonne qualité nutritionnelle » qui permet à la grande distribution (qui ne fait rien pour que le ferroutage prenne enfin de l’ampleur) de vendre sans remords ni poursuite de la malbouffe nocive….aux précaires et surtout même à ceux qui n’ont pas les moyens d’avoir une bagnole, quand bien même l’essence serait-elle donnée, j’ai nommé : Les pauvres…et les parisiens ne sont pas immunisés contre la misère. Donc si vous voulez sermonner les autres, utilisez votre cervelle, Romi, la réflexion est des fois utile pour ne pas fourvoyer son coeur, et à chaque fois est-elle indispensable pour éviter de parler pour ne rien dire.

  • j attends une baisse de la tva,cela concerne tout le monde:je demande la suppression de toute indemnité aux élus de tous bords qui touchent déjà la retraite:si ils ont une retraite,ils vivent avec comme tout le monde ,si ils veulent un poste d’élu ce n est pas pour rendre service mais par interret personnel de reconnaissance ou financier alors STOP aux indemnités des élus retraités et nous verrons des économies et cela serait un vrai geste en faveur de la population!

  • morillon yves dit :

    Bonjour , je suis français expatrier en Irlande et vas et viens pour mon entreprise entre la France et Irlande ( ferry voiture) . l’ Irlande est une ile donc plus de transport pour le carburant et il est moins cher qu en France ! mais la ou je voulais en venir , mettez un sous titrage en anglais dans vos vidéos , car les anglophones ne comprennent pas ce qu il se passe en France , l’ info ici est déformer … Que le monde entier comprenne que la pseudo transition écologique est un raquette mondial dont la France est le fer de lance !

  • Bjorn joergensen dit :

    Je suis parisien, et toute ma vie j’ai entendu tête de chien, ou tête de veau. Alors je sais bien que c’est moindre que les vannes grossières, insultantes et ras les pâquerettes , qu’on inflige aux noirs, juifs ou arabes ou homo, mais cela reste néanmoins « raciste » à la longue cela devient comme les blagues sur les blondes, sur les gros, mais ce n’est pas méchant qu’on dit en ne comprenant que ça finit par lasser. Et il veut que je le soutienne ce type qui fait une démarcation ! J’ignorai que c’était une campagne anti Paname. Ah que n’a-t-il interpellé ses concitoyens (enfin je pensais que nous l’étions, tant pis si c’est sans atomes crochus) tout simplement en titrant « les Gilles jaunets expliqués aux citadins », ou aux urbains. Alors j’aurais pu lui dire calmement au provincial parigophobe qu’il ne reste guère de natifs parisiens dans les rues de Paris et que ceux qui décrètent les taxes en votant le budget national, sont les députés venus de tous les coins de l’hexagone et que donc son caca nerveux laisse des virgules sur les trottoir de ma ville natale, et qu’il devrait ce torcher le cul avec son gilet jaune, ou garder sa merde au cul et celle qu’il a dans la tête loin de son écran d’ordi . Et je vis à la campagne sans tuture, il y a 30 ans on me disait tributaire, on me plaignait, me moquait, m’incitait avec force soupirs découragés, de passer mon permis : « Non ! » , « t’as peur d’échouer c’est pour ça ! », « Non je n’aime pas les bagnoles, et le tout-bagnole me révulse « , « alors tu ne seras jamais libre ! », Si, Si ! c’était roule ou crève,il y a 30 ans et plus, comme pour le téléphone,il faut vivre avec son temps, aujourd’hui je n’ai toujours pas de portable, pourtant au sujet de la bagnole aujourd’hui je suis le modèle à suivre : Je pratique le co-voiturage et je file la pièce sans rechigner à des voisins qui ne la demandent pas, car je connais le prix des choses. (Bjorn)

  • Barrière dit :

    Pour les personnes qui ont de bon revenus souvent cadre sup des voitures de fonction leurs sont attribués avec carte d’essence si ont savais le nombre de voitures de fonction ont aurait le nombre de personnes qui ne paye pas l’essence

  • haltux dit :

    Pas mal d’exagérations et d’inexactitude.

    Déjà vous citez les augmentations de taxes mais pas les diminutions (sauf celles pour les riches qui servent votre propos), l’augmentation de la CSG est compensée par la diminution des cotisations, sauf pour les retraités. Concrètement seuls les retraités à plus de 1200€ / mois ont perdu, les autres non. Or après vous nous parlez des taxes sur les carburants qui a priori ne concernent pas tellement les retraités. C’est indiscutablement de la mauvaise foi.

    Plus le discours misérabiliste sur les pauvres qui ne peuvent plus se payer d’essence est largement hypocrite. Certes ils existent mais la grande majorité des gilets jaunes sont des français moyens, pas des pauvres. Ils achètent massivement des SUV qui consomment à mort. Et surtout, ce que personne ne dit par démagogie, ils choisissent quasiment toujours leur bagnole même quand il y a des transports en commun efficaces. C’est très net à Lille ou j’habite, le métro et les bus c’est pour les étudiants, les bobos et les prolos, le français moyen lui il tient jalousement à sa bagnole et il ne foutra pas les pieds dans un bus une fois sa vie étudiante derrière lui. Je bosse dans une boite très accessible en transports en commun et 90% des gens viennent en bagnole. 40% ont sciemment choisi d’habiter en campagne ou zone péri-urbaine non desservie (et pas les moins riches), et 50% pourrait prendre les transports en commun mais ne le font pas. Savez vous que dans les banlieues « favorisées », franchement riches ou même simplement moyennes, les maires font du lobbying pour NE PAS avoir de transports en commun?

    Il y a une certaine hypocrisie à mettre en avant les pauvres (qui effectivement sont à plaindre) et les riches (qui servent d’épouvantail) pour justifier le comportement pas glorieux de la grande masse entre les deux.

    Dernier point: les taxes sur le diesel, ça n’a rien à voir avec les émissions de CO2. Le diesel tue, par les particules fines et le nox, des milliers de personnes chaque années (voire des dizaines de milliers), et l’augmentation des taxes apporte une solution directe et mécanique en incitant à choisir l’essence. Ca fait 20 ans qu’on le dit et si on refuse la convergence des prix entre essence et diesel au nom d’une pseudo justice sociale, dans 20 ans on en sera encore la, en on continuera à compter les morts.

  • Sophie dit :

    Merci pour le raisonnement :) C’était tout aussi nébuleux depuis Bruxelles…
    C’est génial, tout ce boulot d’épluchage des sources en annexe que vous faites.

  • lecourt dit :

    Questions à poser à Macron ! … faites tourner…..

    > > – Pourquoi un député au bout de seulement cinq ans de cotisation retraite touche une retraite moyenne de 1 500 €/mois
    alors qu’un employé pour 42 années de cotisation touchera 896 euros en moyenne ?
    > >
    > > – Pourquoi, au bout de deux mandats de six ans chacun, un sénateur peut-il toucher plus de 3 700 € par mois de retraite ?
    > >
    > > – Pourquoi la retraite des élus n’est-elle pas prise en compte dans l’écrêtement (8 200 €) des indemnités d’élus.
    > >
    > > – Pourquoi une cotisation retraite d’élu rapporte-t-elle en moyenne 6,50 € > > pour un euro cotisé pendant vingt ans
    alors qu’un salarié du régime général touche entre 0,87 et 1,57 € pour un euro cotisé pendant quarante-deux ans ?
    > >
    > > – Pourquoi un élu peut-il cumuler ses différentes retraites (jusqu’à 5 retraites) ?
    > >
    > > – Pourquoi un élu peut-il travailler en touchant sa (ses) retraite(s) d’élu > > complète(s) sans plafond de montant
    alors que le citoyen lambda ne peut le faire sans dépasser la valeur de son dernier salaire ?
    > >
    > > – Pourquoi les élus ont-ils une retraite par capitalisation
    et l’interdisent-ils résolument aux « autres » qui n’ont droit qu’à une retraite par répartition ?
    > >
    > > – Pourquoi les cotisations retraite des élus peuvent-elles être> > abondées> > par les collectivités,
    ce qui permet à un parlementaire de toucher sa retraite à taux plein avec moins d’annuités de cotisation ?

    > > – Pourquoi une partie de la pension de retraite des parlementaires est-elle insaisissable (même en cas de fraude ou d’amende) ?
    > >
    > > – Pourquoi un agent public qui voudrait se présenter à une élection législative ne devrait-il pas démissionner de la fonction publique ?
    > > Un salarié le doit, lui, s’il veut travailler ailleurs !
    > >
    > > – Pourquoi deux ans d’allocations chômage pour un salarié lambda du régime général
    et cinq ans pour les députés ? Ceux-ci ont-ils plus de mal à retrouver un travail ?
    > >

    > > – Pourquoi les députés qui ne se représentent pas peuvent-ils toucher l’allocation différentielle et dégressive de retour à l’emploi?
    > > Un salarié qui démissionne n’a, lui, droit à rien !
    > >
    > > – Pourquoi faut-il avoir un casier judiciaire vierge pour entrer dans> > certaines professions et que ce n’est pas le cas pour être élu ?
    > >
    > > – Pourquoi la fraude dans la déclaration de patrimoine d’un élu ne vaut-elle pas la prison mais seulement 30 000 € d’amende alors que
    > > la simple fraude d’un citoyen pour faux et usage de faux d’un document délivré> > par l’Administration
    est punissable de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende ?
    > >
    > > – Pourquoi un parlementaire (député ou sénateur) touche-t-il une IRFM
    > > (indemnité représentative de frais de mandat) de 5 770 € par mois pour un député
    et de 6 200 € par mois pour un sénateur, dont l’usage n’est pas contrôlable et pour lequel il n’a de compte à rendre à personne ?
    > >
    > > – Pourquoi, durant son mandat, un élu peut-il s’acheter un bien qu’ilnomme souvent « permanence »,
    le payer à crédit avec l’IRFM, qui est de l’argent public, et le garder ou le vendre pour son bénéfice personnel ?
    > >
    > > – Pourquoi les parlementaires cumulards peuvent-ils toucher plusieurs
    > > enveloppes de frais de représentation (frais en tant que président
    > > d’agglomération, frais en tant que maire, IRFM en tant que député…) ?
    > >
    > > – Pourquoi les restaurants trois étoiles (cinq étoiles ?) de l’Assemblée Nationale et du Sénat coûtent-ils si peu cher à l’élu ?
    > >
    > > – Pourquoi un élu à revenu égal de celui d’un salarié paye-t-il moins d’impôt sur le revenu ?
    > >
    > > – Pourquoi parle-t-on toujours de réduire le nombre de fonctionnaires mais jamais celui des parlementaires ?
    > >
    > > – Pourquoi les sénateurs se sont-ils versé en 2011, au titre d’un < >
    > > – Pourquoi aucun chiffre n’existe sur la présence ou non des sénateurs lors des séances au Sénat ??
    > >
    > > – Pourquoi la pension de réversion d’un élu décédé est-elle de 66 % sans condition de ressources du survivant
    alors que celle d’un salarié du privé est de 54 % sous condition de ressources du survivant
    (aucune réversion au-dessus de 19 614,40 brut annuel !
    > >
    > > – Pourquoi la retraite d’un élu est-elle garantie et connue d’avance
    alors qu’un salarié du régime général n’est sûr de rien ?
    > >
    > > – Pourquoi un député peut-il cumuler plusieurs « réserves parlementaires » sans que cela se sache officiellement ?
    > >
    > > – Pourquoi l’indemnité de fonction d’un député et son IRFM ne sont-elles pas imposables ?
    > >
    > > – Pourquoi un député a-t-il droit au remboursement de frais de taxis parisiens (alors qu’il touche l’IRFM pour ça) ?
    > >
    > > – Pourquoi un ancien sénateur ou un ancien député ont-ils droit à la gratuité à vie en première classe SNCF ?
    > >
    > > – Pourquoi un ancien sénateur et son conjoint ont-ils le droit au remboursement de la moitié de 12 vols Air France par an et à vie ?

    > >
    > > – Pourquoi un sénateur peut-il emprunter jusqu’à 150 000 € à un taux préférentiel ?
    > >
    > > – Pourquoi les anciens ministres, leurs conjoints et leurs enfants ont-ils droit à la gratuité à vie des vols Air France
    et à la gratuité à vie des transports sur le réseau SNCF ?
    > >
    > > – Pourquoi y a-t-il dans le service des fraudes un service spécial pour les élus ?
    > >
    > > – Pourquoi une fraude d’élu est-elle différente des autres pour bénéficie d’un traitement de faveur ?
    > >
    > > – Pourquoi un élu condamné définitivement ne rembourse-t-il pas les frais d’avocat dépensés pour lui par la collectivité ?
    > >
    > > *Faites tourner… l’omerta de leurs copains journalistes protège leur abattement fiscal 30% de leurs revenus. Il faut le savoir.*

  • Guilet vert ET guilet jaune dit :

    Bonjour osons causer,
    Je suis gilet vert, très très vert, et gilet jaune, très très jaune.
    Taxer le diesel pour limiter les émissions de CO2 : totalement incohérent.
    Le diesel produit moins de CO2 que l’essence pour 100 km parcouru.
    Regarde la vidéo C’EST PAS SORCIER-ROULEZ PLUS PROPRE, Fred et Jamy te l’explique à la 9,17 éme minute.
    Le diesel produit plus de particules fines que l’essence. Mais ça c’est un problème de santé public DES GROSSES VILLES, PAS DES CAMPAGNES.
    Alors moi qui roule 26000 km par ans en campagne qui vais devoir changer de voiture pour cause de vétusté, suis inciter financièrement à acheter une essence pour la remplacer, donc a emmètre plus de CO2 au km parcouru. Snif snif snif. Je suis très mal par rapport à cela.
    Je ne pense pas que les vaches, les vignes ou le maïs que je croise attraperont des maladies cardio vasculaire a cause de mon diesel. Mais la planète, elle va attraper un gros rhume, et encore plus vite si je remplace mon diesel par une essence.
    Alors bannir de certaines villes le diesel pour raison sanitaire, oui. (Paris, Marseille, Grenoble…)
    Mais banir le diesel des campagnes ou de grosses villes +/- proches des cotes comme Nantes, Brest, Bordeau, où les vents améliorent la qualité de l’aire = connerie. Car le jour ou nous arrêterons nos moteurs, les particules fines disparaîtrons dans la semaine. Mais le CO2, gaz inoffensif directement pour l’homme, mais pas pour la planète (ou vit l’homme, rappelons le) mettra 10 000 ans a se faire réabsorber par la belle bleu.
    (repaire chronologique :
    il y a 6 000 ans : invention de l’écriture
    il y a 2 000 ans, jésus christ lance comme mode de se balader +/- en slip
    aujourd’hui : promotion des émissions de CO2 sous couvert écologique
    12 000 ans après JC : fin des désordres climatique)
    Si vous pouvez faire une vidéo sur ce thème, ou la faire faire par un autre youtubeur pour calmer ma frustration face à un mensonge jamais abordé.
    Voila. Merci d’avoir lu ce message jusqu’au bout, faites le tourner du mieux que vous pouvez, auprès de vos proches, vos moins proches, vos amis, vos ennemis, ca peut les intéresser aussi. Faites en une vidéo… Bisous bisous, plein d’amour…
    Olivier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *