HULOT SACRIFIE NOTRE SANTÉ AUX LOBBIES : LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS


Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

SOURCES :

[PERTURBATEURS ENDOCRINIENS : C’EST QUOI ? QUELS DANGERS ?]

 
 
Cet article des Décodeurs revient sur ce que sont les perturbateurs endocriniens, et comment ils agissent sur notre système hormonal. Une bonne base claire pour comprendre comment ces substances causent des maladies.
 
Une note de l’INSERM sur les perturbateurs endocriniens qui est une bonne alternative à l’article précédent pour se familiariser avec ce que sont ces substances et les problèmes qu’elles posent.
 
Cet article du Monde revient sur le problème de la dose minimale : avec les perturbateurs endocriniens il est quasi impossible d’en définir une car à des moments clef même des très petites doses peuvent avoir un effet dramatique à terme, et par ailleurs, on observe un “effet cocktails” de certains perturbateurs : leurs effets s’additionnent ou se composent. Permet de comprendre pourquoi il faut interdire ces substances et non définir des doses minimum comme le demandent – et l’ont obtenu à cause de Hulot – les lobbies chimiques.
 
 
Une étude de 60 millions de consommateurs a montré qu’on retrouvait des perturbateurs endocriniens sur les cheveux de 10 à 15 ans, avec de 23 à 54 molécules différentes. Une étude faite avant tout pour frapper les esprit, mais qui témoigne du fait qu’il n’est pas possible d’échapper aux perturbateurs endocriniens si on ne les interdit pas.
 
 
Un autre gros problème des perturbateurs endocriniens pour établir des doses minimales, c’est qu’ils peuvent combiner leurs effets, ce qu’on appelle un “effet cocktail”. L’INSERM nous explique simplement ce qu’est l’effet cocktail.
 
 
Ce rapport de l’association de consommateurs européenne (comme 60 millions de consommateurs en France) explique très bien et de façon illustrée ce que sont les perturbateurs endocriniens, mais aussi toute la bataille européenne pour leur réglementation, ce que veulent les scientifiques, ce qu’ont fait les lobbies pour contrer la directive de 2009 sur les pesticides, etc.
SI VOUS NE LISEZ QU’UNE SOURCE, CA PEUT ÊTRE CELLE-LA :)
 
 
Un article du Monde qui revient sur l’étude qui évalue – conservativement – le coût des perturbateurs endocriniens en Europe (traitement des maladies supplémentaires, jours de travail perdues, etc.) à 154 milliards d’euros/an.
 

[COMMENT LES LOBBIES ONT DÉFENDU LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS]

 
Un article du Monde qui explique rapidement comment les lobbies ont fait pression sur la Commission européenne pour obtenir gain de cause.
 
Présentation par un article de Libé du livre “Intoxication” qui explique de A à Z comment les lobbies chimiques soutenus par l’Allemagne et les Etats-Unis ont mené bataille contre la réglementation des perturbateurs endocriniens. Très instructif pour comprendre notamment comment les industries peuvent financer des études pour fissurer le consensus scientifique, technique inventée par l’industrie du tabac dans les années 60 et depuis utilisée pour le réchauffement climatique, le sucre et l’obésité, etc.
 
Un dossier entier de l’extraordinaire CEO (Corporate Europe Observatory) qui explique en Anglais comment les lobbies ont mené bataille. Encore plus en profondeur que l’article précédent. Si vous parlez Anglais, FONCEZ ! :)
 
Et en bonus, des slides fuitées des lobbies qui révèlent leur stratégie. Se lit vite et est marrant de cynisme décomplexé…
 

[COMPRENDRE ET ÉVALUER LA DÉCISION DE HULOT ET DE LA COMMISSION]

 
 
Un article du Monde qui expose que la France, par Hulot, a tout simplement cédé à l’Allemagne qui s’était faite la championne des lobbies. Hulot n’a rien gagné et n’a même pas arraché d’avancée par rapport au texte discuté depuis des mois. Une pure et simple capitulatio.
 
En Anglais, l’analyse de CEO. Clair, limpide : “worst than expected”. Comprendre en quelques lignes pourquoi la définition adoptée est une défaite pour la protection de notre santé et à quel point elle est même absurde.
 
Faut rigoler : Hulot ayant complètement abandonné sur cette bataille des perturbateurs endocriniens, il a… faut publier des listes de perturbateurs endocriniens supposés, mêlant produits chimiques et noms de marques. Ces listes n’engagent à rien, n’obligent à rien, c’est juste par “transparence”. Ah bah si on peut tomber malade de façon transparente, super ! Merci Nico !
 

[COMPRENDRE LA RÉACTION DES SCIENTIFIQUES]

 
Article qui revient sur les avertissements de plus de 16.000 scientifiques endocrinologues principalement sur les perturbateurs endocriniens, et soutenant les exigences des ONG pour une réglementation sérieuse de ces substances
 
 
Réaction des scientifiques à la décision de la Commission (et de Hulot) : ça ne nous protégera pas.
 
 
Comment la Commission s’est basée sur quelques études financées par les lobbies pour justifier sa décision contre le consensus scientifique. Très bon article à lire pour bien comprendre jusqu’où peut aller la manipulation de la science.

12 commentaires

  • Ibarz dit :

    Hypocrisie et lourds avantages monétaires sont encore au rendez-vous ! Pourquoi crier à l’injustice, vu que de main de maître nous ne sommes pas entendus et manipulés, alors s’il faut signer cette pétition je le fais, pour rappeler que les petites gens comptent aussi et parer au gourou de l’enfumage automatique des foules au détriment de leur confort/santé/bien-être et cie…

  • dematte dit :

    Bruxelles … la balle est dans votre camp… sinon … FREXIT !!!!!!!

  • john snow dit :

    Faut pas laissez passer ca, sortez les banderoles et rejoingez moi en manif le 12 septembre, puis le 23 et chaque jour qu’il faudra !

  • pasquale dit :

    he oui on est pas si dupe ,une signature pour y croire encore…..

  • Margaillan dit :

    Nicolas Hulot me déçoit énormément …
    Bien que cela fait longtemps qu’ il nous dit de respecter la nature et tout ce que cela comporte, mais lui, ne la respecte pas plus que ça!
    Que ne ferait on pas pour de l argent …..

    • clausse dit :

      pourquoi ? ce triste personnage est un fumiste notoire. Il a surfé sur la vague écolo pour s’enrichir personnellement. son allégeance aux pouvoirs de l’argent ne fait aucun doute (canard enchaine du 05 juillet 2017). il n’y a rien a attendre de cet arriviste

  • Galine dit :

    Belle initiative, de la pédagogie pour expliquer l’enfumage des lobbies avec les perturbateurs endocriniens. Autre exemple que celui des pesticides mais assez similaire sur le fond: Le Distilbène, distribué en masse en France jusqu’en 1977 aux femmes enceintes. Des effets délétères, des malformations sur 3 générations…Il n’y a plus que le monde associatif pour soulever le problème quand les industries de la chimie et du médicament nous martèlent qu’on en a tiré les enseignements et que cela ne se reproduirait plus de nos jours…Le Distilbène est un perturbateur endocrinien, hormone de synthèse dont l’inefficacité a été prouvée très tôt mais que la France a choisi d’ignorer. L’industrie pharma s’est gavée jusqu’à ce que le Vidal le contre indique en 1977, date à laquelle la fameuse bible des médecins n’a plus servi d’outil publicitaire pour les laboratoires (la Commission Alexandre). Transposez ceci aux pesticides…ce n’est pas bien différent. Vous avez raison de vous mobiliser.

  • Laurent Demeneix dit :

    Il faut retourner la situation et de façon urgente. Plus de protection de nos citoyens et moins d’influence des lobbies…

  • Tato dit :

    Bonjour,
    Ou elle est la petition a signer,
    Merci.

  • Tato dit :

    Perdon, je viens de la voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *