Lactalis : ses pires scandales

Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

SOURCES :

[ LES FRAUDES SUR LES PRODUITS ]

Lactalis a fait fort ! Condamnée à la fin des années 90 pour avoir affiné son Emmental sous sacs plastiques, Lactalis a bien enchaîné ! On vous déterre deux articles.

Le premier est un article des Echos datés du 13 avril 2000 (oui, y’avait déjà internet), vous apprendrez que l’entreprise a fraudé sur des comté et surtout sur son lait. Pour respecter des normes européennes, et surtout augmenter son profit, Lactalis a, pendant des années, coupé son lait au perméa, un résidu aqueux beaucoup moins cher que le lait. ATTENTION, l’article est en FRANCS ! :)
Le second, est une article de 2012. L’Express y détaille le mécanisme de fraude au lait frais pasteurisé. Ce lait, pendant plus de 30 ans, a été remplacé par du lait UHT nettement moins cher. Grâce à une faille juridique, Lactalis s’en est sorti. Le consommateur, lui, a été trompé.

L’Emmental, le Comté et le lait mouillé :

https://www.lesechos.fr/13/04/2000/LesEchos/18133-047-ECH_–mouillage—du-lait—le-patron-de-lactalis-mis-en-examen.htm  

Le lait UHT :

https://www.lexpress.fr/styles/saveurs/lactalis-a-vendu-des-millions-de-litres-de-faux-lait-frais_1200924.html

 

[ LACTALIS ETRANGLE LES ELEVEURS ]

http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2016/08/22/crise-du-lait-lactalis-cible-de-la-colere-des-eleveurs_4985911_3234.html

Cet article du Monde fait le point sur la crise du lait de 2006 et le mécontentement des éleveurs face au géant Lactalis. On y apprend que, durant cet effondrement des prix, Lactalis allait jusqu’à pratiquer des rabais de 10 à 30 € par rapport à ces concurrents de l’industrie de lait. Ce rabais, de près de 10% de la valeur, leur permettait d’acheter le lait à 257 € la tonne alors que le coût de production dépasse les 380 €. On comprend mieux comment les Besnier ont fait leur fortune !

Les aides européennes et françaises débloquées pour permettre aux éleveurs de passer la crise :

https://www.mediapart.fr/journal/france/300816/la-france-debloque-une-nouvelle-enveloppe-pour-les-eleveurs

 

[ LA FORTUNE DES BESNIER ]

https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/mayenne/laval/emmanuel-besnier-patron-milliardaire-lactalis-devient-8e-fortune-france-forbes-1218477.html

Cet article de France 3 Pays de Loire est exceptionnel de clarté ! On y apprend, que la fortune de la fratrie Besnier est colossal. Le patron, Emmanuel Besnier point à 11 milliards de dollars dans le classement Forbes de 2017. Sa fortune a grimpé de près de 60% pendant la crise du lait – passant de 7 à 11 milliards durant l’année 2016. La même année, celle des frères Marie et Jean-Michel a doublé ! Elle est passée de 2 à 4 milliards dans le même classement Forbes  ! Elle est pas belle la vie !

 

[ LES ENTENTES AVEC LES CONCURRENTS ]

https://www.mediapart.fr/journal/economie/230816/lactalis-les-secrets-financiers-de-lempire-du-lait?onglet=full

Cet article de Mediapart, rédigé par Karle Laske l’un des auteurs d’une enquête importante sur l’agroindustrie du lait ( Les cartels du lait, écrit avec Elsa Casalegno en 2016 aux éditions Don Quichotte), est formidable !

On y apprend beaucoup sur les fortune des Besnier et, notamment, sur les différentes affaires d’ententes avec des concurrents qui inquiètent Lactalis. La firme a été condamnée, en 2015,  à 11.6 millions d’euros d’amende en Espagne pour s’être entendue avec ses concurrents sur les prix d’achat du lait aux éleveurs. Lactalis trempe aussi dans l’affaire dite du “Cartel du yaourt”.  Cette affaire française concerne ici une entente entre Yoplait, Senoble, Novandie et Lactalis pour négocier les contrats “marques distributeurs” avec la grande distribution. Le récit donné des méthodes de ce cartel prête à sourire. Si vous aimez les rendez-vous discret, les téléphones prépayés et des pratiques d’espions, foncez vous documenter, vous allez rire !

 

[ LA GUERRE DU CAMEMBERT ]

http://www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/article/guerre-du-camembert-au-lait-cru-lactalis-reaux-1142-46965.html

Cette affaire date de 2007. A cette époque, Lactalis essayait de faire reconnaître le camembert pasteurisé dans le label AOC dédié au fromage normand, normalement fait de lait cru. Pour arriver à ses fins, le géant du lait n’a pas hésité à discréditer ses concurrents – des laiteries au lait cru – en utilisant la diffamation. Lactalis a en effet prétendu que des contaminations bactériennes avaient été retrouvées dans la fromagerie Réaux. Tout cela était faux. Mais l’info avait circulé. Le mal était fait. Mieux vaut ne pas se dresser sur le chemin des Besnier !

 

[ LACTALIS ACHETE UN JUGE : ’ENQUETE FORMIDABLE DE CASH INVESTIGATION SUR LACTALIS ET LA COOPERATIVE LAITIERE SODIAAL ]

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-16-janvier-2018_2553523.html

Cette enquête est formidable ! On y voit comment Lacatalis parvient à enrichir ses dirigeants sans publier ses comptes. L’entreprise bénéficiant d’un immense conflit d’intérêt. Le vice-président du tribunal de commerce de Laval, dont dépend Lactalis, est un cadre dirigeant employé par Lactalis !

Source qui permet de lire tout ça :

http://abonnes.lemonde.fr/televisions-radio/article/2018/01/16/tv-produits-laitiers-ou-va-l-argent-du-beurre_5242376_1655027.html

 

[ L’EVASION FISCALE AU LUXEMBOURG ET EN BELGIQUE  ]

Lactalis n’est évidemment pas en reste en matière d’évasion fiscale. Dans notre vidéo, nous ne détaillons qu’un aspect de ces pratiques.
Nous nous appuyons sur l’enquête des Jours pour montrer qu’en basant des activités au Luxembourg et en Belgique, le géant du lait a réussi, sur une période allant de 2007 à 2016, à ne payer respectivement que 2.4 et 2.8% d’impôts en Belgique et au Luxembourg.

Mais ces pratiques vont plus loin. Médiacités et Ebdo ont montré que Lactalis avait profité davantage de ses filiales luxembourgeoises. La firme a contracté, via une coquille luxembourgeoise, autour de 2 milliards d’euros d’emprunts à la Société Générale. Ces emprunts, destinés à financer des achats de rivaux à l’international et à assurer la recapitalisation du groupe, ont été reprêté à des filiales de Lactalis qui payait les intérêts à la coquille luxembourgeoise. Lactalis n’a pas donné suite aux demandes d’explications des journalistes donc de nombreuses zonez d’ombre demeurent. On sait néanmoins que ce montage, qui, au total, semble laisser 1 milliard d’euros dormant à la coquille luxembourgeoise, sent le bon parfum frais de l’évasion fiscale.

L’enquête des Jours :

https://lesjours.fr/obsessions/la-grande-evasion/ep22-lactalis/

L’enquête de Médiacités et Ebdo :

https://www.mediacites.fr/nantes/enquete-nantes/2018/01/25/la-haute-voltige-financiere-lautre-specialite-de-lactalis/

https://www.mediapart.fr/journal/economie/260118/au-luxembourg-lactalis-fait-tourner-l-argent-du-lait

 

[ LACTALIS POLLUE LES RIVIERES ]

La pollution sur l’Oudon, près de Laval :

http://www.fne-pays-de-la-loire.fr/pollution-de-loudon-la-condamnation-exemplaire-de-lactalis/

La pollution de l’Isère et en Ile et Vilaine :

https://mrmondialisation.org/lactalis-pollue-lisere-autant-quune-ville-de-10-000-habitants/

1 commentaire

  • vedrines dit :

    lamentable ! incroyable. Les grands groupes peuvent tout faire tous se permettre , mettre la vie de personnes en danger , il ne risquent pas grands choses , ils ont tellement d’argent, l’argent donne de grands pouvoir. A l’inverse il y a tant de gens qui souffrent, tant de travailleurs qui ont du mal à joindre les deux bouts , tout augmente. La ,il faut dure STOP. Cela va trop loin, on vie dans un monde malsain, on nous fait croire tellement de choses , vraies ou fausses , mais là jqui n’ont pas ‘espère qu’il y aura une vraie justice pour nous défendre , pour condamner très lourdement ces gens sans grande conscience que leurs actes ont eu de graves conséquences sur la vie de pauvres petits bébés innocents et leurs familles; Méfiance aussi dans les hypers et supermarchés qui ont continués à vendre les produits afin découler leurs stocks ! fallait surtout pas perdre de l’argent. Cerise sur le gateau , les pharmacies! il faut que tous ces gens là prennent leurs responsabilités .et ne recommencent pas leurs erreurs .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *