Macron offre une Porsche à 280000 Français !

Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

SOURCES :

[ NOTRE VIDÉO SUR LA RÉFORME FISCALE DE MACRON ]

https://www.youtube.com/watch?v=Nl5eeqNBeyY

 

[ UN EXCELLENT ARTICLE DE SYNTHESE SUR LE BUDGET ] http://www.mediapart.fr/journal/france/270917/un-budget-dinegalites?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5

Comme d’habitude, Romaric Godin fait un travail exceptionnel pour Mediapart. Cet article sur le budget  (issu d’une série plus longue sur le thème) pose magistralement les enjeux de justices sociales de ce budget. A voir absolument pour comprendre la logique économique d’Emmanuel Macron.

 

[ LE RAPPORT D’OXFAM ]

https://www.oxfamfrance.org/sites/default/files/file_attachments/story/rapport_oxfam_reforme_fiscale_les_pauvres_en_paient_l_impot_casse.pdf

Sur les 7,6 milliards d’euros de baisse d’impôts prévue par le gouvernement rien qu’avec l’ISF et le prélèvement forfaitaire unique, près des 2/3 sera réservée aux 1% les plus riches, soit 5,18 milliards d’euros  dès l’année prochaine.

 

[ L’ÉTUDE DU FMI ]

https://www.imf.org/external/pubs/ft/sdn/2015/sdn1513.pdf

Cette étude porte sur 159 pays et couvre la période allant de 1980 à 2012. Elle compare la répartition des revenus dans le pays à la croissance économique. Elle remarque que quand le revenu des 20% les moins riches (Q1 ou premier quintile) s’accroît de 1%, la croissance économique gagne 0.38 points de pourcentage. A l’inverse, une augmentation de 1% du revenu des 20% les plus riches fait perdre 0.08 points de pourcentage de croissance économique.

 

[ARTICLE DE L’ÉCONOMISTE DIRECTEUR DE L’AGENCE FRANÇAISE DU DéVELOPPEMENT SUR LA THÉORIE DU RUISSELLEMENT]

https://www.la-croix.com/Debats/Forum-et-debats/Le-mythe-ruissellement-economique-2017-08-01-1200866935

Gaël Giraud décortique les arguments derrière la théorie du ruissellement et montre que les faits ne soutiennent pas les hypothèses sur lesquelles elle est bâtie. Les très riches n’investissent pas nécessairement leur épargne supplémentaire dans l’économie réelle, l’investissement ne nécessite pas nécessairement d’épargne préalable, et les investissements ne crééent pas tous de l’emploi, loin de là. A lire !

Gaël Giraud est par ailleurs coauteur avec Cécile Renouard du livre “le facteur 12” qui plaide pour un plafonnement des hauts revenus à 12 fois le revenu minimum, et avance que cette mesure serait juste, écologique et efficace économiquement.

 

[ L’ÉTUDE DE LA RÉFORME PAR L’OFCE ]

L’Observatoire français des conjonctures économiques ,un laboratoire d’économie de Science Po Paris, a livré le 12 juillet son évaluation de la réforme des impôts proposée par Macron. Leur étude se base sur des modèle de simulation fiscale standards et intègre l’ensemble des mesures fiscales proposées, aussi bien la hausse du paquet de tabac que la baisse de l’ISF, pour en évaluer les effets sur la population. Le but est de montrer qui seront les grands gagnants et les grands perdants de ces réformes.
La réponse est sans appel. Cette réforme bénéficiera surtout aux 10 % plus hauts revenus de France. Ils concentrent près de 43% des 9 milliards d’euros de baisse d’impôts. Parmi ces 10% aux plus hauts revenus, la réforme fiscale, nous disent les auteurs, profitera surtout aux 1 % et même au 0.1 % les plus riches. L’effet sur les classes moyennes est populaire est faible – elles gagneront autour de 25 € par mois. Les classes populaires elles, risquent d’être les grandes perdantes car elles concentrent beaucoup de fumeurs en leur sein. Avec l’augmentation du prix du tabac, les ménages populaires et fumeurs verront leur pouvoir d’achat diminuer fortement.  

Ce graphique montrant les hausses et baisses d’impôts (autour de l’axe horizontal) selon la répartition des revenus est éloquent. Seul le dixième décile (D10),  c’est-à-dire les 10% des Français touchant les plus hauts revenus (D1 correspond aux 10% les plus pauvres), gagnera à la réforme de Macron.

graphique

Le lien vers l’étude de l’OFCE : http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/pbrief/2017/pbrief25.pdf
Deux articles clairs en faisant la synthèse :

http://www.capital.fr/economie-politique/les-10-de-francais-les-plus-riches-capteront-46-des-baisses-d-impots-1236831

https://www.mediapart.fr/journal/economie/120717/emmanuel-macron-president-des-1-les-plus-riches

 

[ COMPRENDRE POURQUOI LA RÉFORME DE L’ISF EST UN IMMENSE CADEAU POUR LES 0.1% LES PLUS RICHES ]

La réforme de l’ISF que propose Macron vise à exclure du calcul de l’ISF tous les biens mobiliers, c’est-à-dire principalement les actions détenues. L’impôt sur la fortune deviendra donc un impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ce changement va immensément avantager les grandes fortunes. En effet, l’étude de l’OFCE nous apprend que, parmi les personnes payant l’ISF, plus on est riches, moins on possède d’immobilier. Ainsi, pour les 0.1% les plus fortunés (28 000 foyers) qui possèdent en moyenne plus de 15 millions d’euros, c’est plus 14.2 millions qui disparaîtront du calcul de leur impôt sur la fortune en 2018. Merci Macron ! :)  

L’étude détaillée de l’OFCE sur cette mesure : http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/pbrief/2017/OFCE-Fiche5-ISF-IFI-12-07.pdf

En savoir plus sur l’ISF :

http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2017/03/20/capital-l-impot-impossible_5097278_3234.html#cIUbQACbX0aXq2tt.99

 

[ POURQUOI LA TAXE DE 30 % SUR LE CAPITAL EST UN CADEAU AUX 1% LES PLUS RICHES ]

Macron propose de simplifier la taxation des revenus du capital – loyers, dividendes, plus-values, assurances vies. Pour cela, il remplacera tous les barèmes d’imposition existants par une taxe unique annoncée autour de 30%. Cette taxe se verra compensée par une hausse de 1.7 % de la CSG. Voilà la théorie.
Sauf que derrière cette mesure de “simplification” se cache en réalité un autre formidable cadeau aux plus fortunés de notre pays. En effet, malgré les nombreuses niches fiscales, les revenus du capital étaient taxés de manière progressive. C’est à dire que les plus riches pouvaient payer jusqu’à 62% sur les dividendes qu’ils touchaient. Grâce à Macron, ils viennent d’obtenir une ristourne de 32 points ! Avouez que, parfois, la vie est belle !
Un article complet de Mediapart sur cette mesure et son inefficacité :

https://www.mediapart.fr/journal/economie/280517/quoi-servira-la-flat-tax-de-macron-sur-les-revenus-du-capital?onglet=full

La note de l’OFCE sur la flat tax : http://www.ofce.sciences-po.fr/pdf/pbrief/2017/pbrief19.pdf

 

[ POURQUOI CES CADEAUX AUX PLUS FORTUNÉS VONT PLOMBER LA CROISSANCE – L’ÉTUDE DU FMI ]

http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2015/06/15/les-inegalites-de-revenus-nuisent-a-la-croissance_4654546_3234.html
Dans une étude de juin 2015, les économistes du FMI se sont penchés sur les effets des inégalités sur la croissance. Ils ont montré que plus les inégalités s’accroissent, plus la croissance ralentit. Leurs résultats sont limpides. Une hausse de 1% du revenu des 20% les plus riches d’une économie a un effet négatif sur la croissance. La réforme que Macron nous concocte, par les nombreux cadeaux qu’elle offre aux plus fortunés, a donc toutes les chances de plomber notre croissance. A l’inverse, la même étude montre qu’augmenter de 1% le revenu des 20% les plus pauvres augmente la croissance de 0.4 % ! On en aurait bien besoin ! :)

 

[ LE FINANCEMENT DE LA CAMPAGNE DE MACRON ]

https://www.mediapart.fr/journal/france/210517/macron-leaks-les-secrets-dune-levee-de-fonds-hors-norme?onglet=full

 

[ BONUS  COMPRENDRE A QUEL POINT LES ULTRA-RICHES N’ONT PAS BESOIN DE CADEAU ]

Ce tableau amalgame des études de l’INSEE de différentes périodes et les travaux de Piketty et Landais, deux économistes de renom ayant travaillé sur les très hauts revenus. Il n’est pas de la plus grande rigueur – des chiffres me manquent, des années se chevauchent – mais donnent un aperçu on ne peut plus clair de la situation.

 

TABLEAU SYNTHÉTIQUE INDIQUANT À QUEL POINT LE REVENU DES MEGA RICHES S’EST ACCRU CES DERNIÈRES ANNÉES

 

Augmentation de la richesse des… 90 % les moins riches 1% les plus riches 0.1% les plus riches 0.01% les plus riches
1998-2005 +4% +19% +32% +40%
2004-2007 +9% +11% +20% +39%
2007-2011 +7% +23% +42.8%

Sources :
1998 – 2005 :

http://piketty.pse.ens.fr/files/Landais2007.pdf

http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2007/07/10/les-hauts-revenus-ont-explose-en-france-entre-1998-et-2005_933814_3224.html

2004 – 2007 :  https://www.insee.fr/fr/statistiques/1373531?sommaire=1373536

2007 – 2011 : http://www.humanite.fr/les-tres-hauts-revenus-ne-connaissent-pas-la-crise-546442

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1374587?sommaire=1374593

 

[ BONUS 2 : LE DETAIL QUI TUE ]

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1373531?sommaire=1373536  

L’INSEE a consacré une étude détaillée sur les très hauts revenus. Au milieu de plein d’informations intéressantes sur la hausse et la composition des revenus des plus fortunés se glisse un détail qui tue.
La page 8 indique que un millionnaire sur quatre paie moins de 15% d’impôts au total ! :) OKLM ! :) Je sais pas quoi dire d’autre !

2 commentaires

  • kalou30 dit :

    Les arguments du type, les fumeurs vont voir leur pouvoir d’achat baisser parce que ce sont les pauvres qui fument….????….
    Quant aux richez, s’ils reviennent en France ce sera bien pour notre economie, car au cas où vous ne l’auriez pas remarqué ils se barrent tous (les sportifs, les chanteurs, les acteurs, les grands patrons etc…resident tous en Suisse, Monaco ou autre destination fiscalement attractive.

  • Périgordingue dit :

    C’est vrai que l’argument ‘fumeurs pauvres’ est plutôt « fumeux »… Mais que dire d’un citoyen veuf qui touche 1300€ par mois (réversion comprise) et qui continuera à payer la taxe d’habitation et verra son APA réduite ? Merci qui ?
    Quant à Bruno Lemaire, il veut attendre 2 ans pour faire un bilan; c’est long 2 ans, pour ceux qui sont sur la touche ! Et l’impact du CICE sur l’emploi? Pourquoi ne pas en faire le bilan auprès des employeurs qui en ont bénéficié depuis plus de 2 ans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *