Révélations Mediapart : Macron a menti, Hulot doit choisir

Pour nous soutenir, merci :) http://bit.ly/tipeeeosonscauser

SOURCES :

[ LE DOCUMENT SECRET – LA POSITION DE LA FRANCE DANS LES NEGOCIATIONS ]

https://www.documentcloud.org/documents/4067479-Wk-9387-2017-Init-En.html#document/p1  

Une chose à lire, LISEZ LE. Ce document, écrit en jargon technocratique, est limpide. Nous vous isolons la phrase la plus importante :
++ “ [Pour] la période 2021-2030 […] la France propose une solution alternative, consistant en la définition dans le règlement d’une unique référence en cours de période, applicable à tous les Etats membres, quelles que soient leurs trajectoires-planchers : un taux d’atteinte minimal de l’objectif national 2030 pourrait être imposé au cours de la période (atteinte de 50% de l’objectif national dans les 6/7 premières années par exemple). “

 

[ LE REFUS DU FOND – L’ARTICLE DE MEDIAPART ]

https://www.mediapart.fr/journal/france/051017/climat-bruxelles-la-france-lache-les-renouvelables
Voici l’article de Médiapart qui a révélé ce document. Il précise notamment ce que serait le fond européen que refuse Macron. Nous reproduisons ici la phrase concernant ce point précis :

“ Les autorités françaises refusent également la création d’une plateforme financière européenne d’investissements dans les renouvelables, estimant que chaque État membre est le plus compétent pour définir le meilleur moyen de respecter ses engagements. Pourtant ce type de système permettrait d’aider les pays qui peinent à emprunter, comme la Roumanie et la Pologne. Cette distance vis-à-vis de la logique communautaire s’entrechoque avec le volontarisme pro-Union affiché par Emmanuel Macron.”

 

[ QUELQUES REACTIONS SCANDALISEES ]

https://www.politis.fr/articles/2017/10/climat-yannick-jadot-denonce-le-double-jeu-de-la-france-37705/

 

[ UN RAPPORT DE 2017 DE LA COUR DES COMPTES EUROPEENNE SUR LA TRANSITION ENEGETIQUE ]

http://www.eca.europa.eu/Lists/ECADocuments/LR17_01/LR_ENERGY_AND_CLIMATE_FR.pdf?utm_source=CP+Daily&utm_campaign=5740512e2b-CPdaily20092017&utm_medium=email&utm_term=0_a9d8834f72-5740512e2b-110264821

Lisez ce rapport pour vous convaincre de l’urgence et de l’importance d’une stratégie européenne coordonnée de transition énergétique. Ce rapport évalue, entre autre, le coût de la transition énergétique jusqu’aux objectifs 2030 à 1 115 milliards d’euros annuels. C’est dire comme la plateforme européenne d’investissement dans le renouvelable aurait été nécessaire.

 

[ QUI EMET DES GAZ A EFFET DE SERRE EN EUROPE ]

http://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/File:Total_greenhouse_gas_emissions_by_countries_(including_international_aviation_and_indirect_CO2,_excluding_LULUCF),_1990_-_2015_(million_tonnes_of_CO2_equivalents)_updated.png

5 commentaires

  • Thibault Montbazet dit :

    Cette affirmation est volontaire tronquée. Le texte officiel dit :

    « Dans son option 2, l’Allemagne préconise de définir 4 points de référence durant la période 2021-2030 afin
    d’éviter tout risque de dérive important par rapport à la trajectoire de l’Union de par la mise en place de
    trajectoires-planchers non linéaires. La France propose une solution alternative, consistant en la
    définition dans le règlement d’une unique référence en cours de période, applicable à tous les Etats
    membres, quelles que soient leurs trajectoires-planchers : un taux d’atteinte minimal de l’objectif
    national 2030 pourrait être imposé au cours de la période (atteinte de 50 % de l’objectif national dans
    les 6/7 premières années par exemple) »

    L’Allemagne préconise donc des étapes durant la période 2021-30. Quand la France propose un seul rapport d’étape « dans les 6-7 premières années », il faut donc compter à partir d’aujourd’hui et NON A PARTIR DE 2021 (qui correspond à la périodisation allemande) !! Il s’agit donc d’un premier rapport d’étape en 2023-2024 pour 50%, laissant donc encore 6-7 ans supplémentaires avant la date butoir de 2030… donc bien la moitié!

    • TuYolPol dit :

      So what ?
      Tout l’esprit de la proposition française est, quoi qu’il en soit, d’estomper le caractère engageant et contraignant.
      Flexibilité, non responsabilité nationale, vague responsabilité européenne, un seul point de référence à mi-parcours, et enfin, opposition de principe à des mesures contraignantes au niveau européen.
      J’ai bien lu, c’est assez clair.

      Bon, tout ça, c’est quand-même de la diversion, vous devriez savoir que la fenêtre est fermée depuis au moins 10 ans si on voulait sauver le climat et le style de vie qu’on connaît.

    • Bobb dit :

      Les 6-7 premières années sont les 6-7 premières années de la période 2021-2030 dans laquelle tout ce programme s’inscrit. « un taux d’atteinte minimal de l’objectif
      national 2030 pourrait être imposé au cours de la période ». Le mot période ici fait donc référence à la période évoquée au début, celle de 2021-2030. L’argumentaire de Osons causer tiens donc la route.

  • Boulegan dit :

    Agriculture Bio, Glyphosate, Sortie du Nucléaire, Hulot restera dans l’Histoire comme un nécro-logiste convaincu!
    De profundis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *